Lectures sans goût...

Des livres lus sans plaisir, ou avec déplaisir, ou mécaniquement, ou abandonnés en cours de route... pourtant parfois avec incompréhension et remords (certains sont de "grands succès", acclamés par les critiques ou le public, je crains de choquer d'autres lecteurs avec mes désaveux !)...
Fut un temps, du reste, où j'aurais jugé inconcevable de ne pas finir un livre : je "subissais" stoïquement une mauvaise lecture jusqu'à sa fin... Sagesse s'en est venue et m'a libérée du joug du livre obligatoire, et j'interromps désormais sans états d'âme un ouvrage mal embouché !
Peut-être faudrait-il une seconde lecture, à un moment plus propice, dans un environnement idéal... Mais la liste de nouvelles lectures est tellement longue que recommencer un livre peu apprécié relève de l'hérésie temporelle !

L  Blonde / Joyce Carol Oates  (EU) - Abandon rapide : "niaiseux" ! malgré la jubilation d'une amie à lire ce livre...
L Celle qui ne parle pas / Capucine Ruat (Fr.) 2006 - Récit du traumatisme d’une jeune fille confrontée à ses règles et au silence de sa famille. Je me suis demandé si tel sujet méritait un roman...
" J’avais peur de la mort (…). J’étais sans cesse en danger, j’avais peur des téléphones qui annoncent des mauvaises nouvelles, des voitures qui fauchent au bord des routes, des avions qui n’arrivent pas, je n’aimais pas savoir ma mère dehors. Le soir (…) je rejoignais ma sœur. Allongée contre elle, je repoussais les ombres, les fantômes et les araignées collées au plafond."
 Come Prima / Alfred (BD) - Le graphisme ne m'a pas du tout plu, totalement rédhibitoire, je ne suis donc même pas rentrée dans l'histoire, qui pourtant promettait d'être intéressante. Lire la suite
 Complètement cramé / Gilles Legardinier (Fr.) cucul la praline, simplet... Lire la suite
 Crimes horticoles / Mélanie Vincelette (Can.) 2005 - La "famille" (en réalité de vie familiale il n'y a point) habite dans un motel en ruine à proximité d'un dancing de femmes nues. Voilà, le décor planté par l'auteur est certes original... mais rien de passionnant dans ce roman. De l'ennui, voilà tout.  Lire la suite
L Cruautés conjugales / Damien Owens (G-B) 2002 - Crise du couple moderne chez Peter et Mary : sans plus (lu 11/2004)
L CulteLyubko Deresh (Ukr.) -  Une lecture inconfortable, vite oubliée.
 Et rien d'autre / James Salter (EU) : Grosse grosse déception... Lire ma critique
 Glyphe / Percival Everett (EU) - Voir l'avis plus complet de ce roman d'un bébé surdoué et kidnappé à droite et à gauche, sans jamais se départir de ses réflexions philosophiques, scientifiques, incongrues... épuisantes ! Lire la suite
 La chanson de Charles QuintErik Orsenna  (Fr.) - Pas bien aimé : Erik Orsenna raconte son deuil/son histoire d'amour de quelques années avec une femme atteinte d'une maladie incurable (lu 10/2008)
 La possibilité d'une île / Michel Houellebecq (Fr.)  - Gloups ! Pas du tout accroché... abandon au 1er chapitre. (lu 01/2007)
L La pyramide perdue / J-M Thibaux (Fr.) - Se laisse lire sans plus : une jeune archéologue part à la recherche de la momie perdue d’un pharaon, en 1880, alors que la France perd son influence en Egypte au profit de l’Angleterre...Emprunté parce que cela se passe en Egypte... mais sans grand intérêt littéraire. (lu en 2005)
L La salamandre / Jean-Christophe Rufin (Fr.) 2005 - Bizarre, bof... L'histoire d'une française de 45 ans qui quitte sa vie à Paris pour tomber éperdument amoureuse d'un gigolo brésilien , à Récife..Elle devient complètement esclave de sa passion, se fait déposséder de son argent et perd tout amour propre. Elle se jette, toute honte bue, aux pieds de son amant qui sans état d'âme... l'asperge d'essence et la brûle !.  Un extrait quand même : "Elle alla rendre visite à des femmes chargées d'enfants, à des hommes édentés, dont la vie  entière se déroule sur un rythme alangui, monotone, qui se nourrissent lentement du moindre geste et précipitent ce temps fondu, visqueux, en cristaux de bonheur, incroyables et précieux : sourires, contes, chansons, danses". (lu 05/2005)
 La saison de l'ombre / Leonora Miano (Cameroun) - Je n'ai pas été gagnée par la poésie annoncée de ce texte et j'ai préféré renoncer. Lire la suite
 La traque de la musaraigneFlorent Couao-Zotti (Bénin) - Lire la suite
 Le Bal des Vipères / Horacio Castellanos Moya (Honduras) 2001 - Récit fantastique d'un jeune chômeur étudiant en sociologie qui tue le vieil homme qui avait élu domicile dans une chevrolet jaune en bas de son immeuble. Le jeune assassin s'identifie au vieil homme, déménage la chevrolet et s'aperçoit qu'elle est remplie de vipères. Alors il imagine comment aurait réagi le vieil homme face à ses reptiles, et s'adapte. Commencent des scènes surréalistes où le jeune se gare dans un parking de supermarché pour s'acheter une bouteille d'eau, suivi par ses vipères qui tuent "à bout de bras" des passants. Point barre, j'ai arrêté là : ce type de délire n'est pas du tout ma tasse de thé ! (lu 06/2012)
L L'été des Scorta / Laurent Gaudé (Fr.) 2004 - Bien que Prix Goncourt, j'ai trouvé ce roman... ennuyeux (lu 2005).
L L'étoile de Babylone / Barbara Wood (EU) 2004 - Roman policier : la quête d'une tablette antique par une jeune égyptologue (tiens, une trame un peu usée !) qui ne laissera aucun souvenir de lecture - et ne m'en a pas laissé. (lu 01/2006)
L Le livre de la Jamaïque / Russel Banks (EU) - J'avais beaucoup aimé "American Darling"... Mais en dépit de mon attrait pour l'Amérique latine et de cette trouvaille (un livre d'un auteur émérite consacré à l'histoire de la Jamaïque), j'ai trouvé le livre tellement ennuyeux que je le prenais, lisais quelques pages, le délaissai, me forçai à le reprendre, l'ai même emporté dans la valise... et finalement j'ai renoncé...MAIS, si d'aventure je me rendais à la Jamaïque avant la fin de mes jours, promis, je reprendrais la lecture !
 Les Revenants / Laura Kasischke (EU) - Grosse déception de cette auteure que j'apprécie normalement énormément. Lire ma critique
L L’imposture des mots / Yasmina Khadra (Alg.) 2002 - J'ai trouvé cet ouvrage... pas très bien écrit et peu agréable à lire : un livre pour les inconditionnels...(j'ai pourtant lu et apprécié nombre d'ouvrages de Yasmina Khadra) mais du tout accroché sur celui-ci). YK publie ce livre en 2002. Il avait révélé l'année précédente son identité : officier supérieur de l'armée. Il se heurte alors à la suspicion des lecteurs notamment français qui mettent en avant sa proximité en tant que militaire avec les exactions qui ont touché l'armée algérienne. (lu 05/2005)
 Meurtre à Byzance / Julia Kristeva - Pas prise par l'intrigue, pas venue à bout... Revendu 2 sous (et 2 h d'attente) chez Gibert...
L Moscou ! Moscou ! / François Ordet (Fr.) : oï oï oï... Il y a 10 ans, encore peu de  récits d'expérience d'expatriés dans l'ex-URSS, alors je l'avais acheté. J'ai trouvé le récit comme on dit au Québec : "plat'e", sans intérêt... Je reprendrai peut-être le fil de l'histoire un jour... (lu en 2003) 
L Que font les rennes après Noël / Olivia Rosenthal (Fr.) 2011 - Bonne question posée par le titre... j'ai hélas tenu jusqu'à la page 93 alors que le livre n'avait pas allumé la moindre étincelle d'intérêt en moi... (lu 2011)
L Netherland / Joseph O’Neill  (EU) - Bof bof... pas réussi à entrer dans l’histoire de cet immigrant hollandais à New York, fan de cricket… et pas fini le livre pourtant recommandé par Barack Obama himself !
 Rosie Carpe / Marie N'Diaye (Fr.) : Glauque, simpliste, déprimant, n'inspirant même pas un semblant de sympathie ou une once de compassion pour cette Rosie Carpe... Lire ma critique 
 Six mois, six jours / Karine Tuil (Fr.) 2010 - "Bof"... Juliana Kant est l'héritière d'un empire industriel allemand qui avait prospéré sous l'ère nazie et abusé des esclaves prisonniers juifs. Elle se fait séduire par un gigolo qui ensuite veut la faire chanter. L'homme serait en fait le fils de l'un de ces travailleurs jadis exploités par les Kant.. Le titre du roman correspond à la durée maximum de survie de ces travailleurs qui la plupart mouraient avant 6 mois 6 jours.
Le style de K. Tuil : quelconque et limité - elle a utilisé dans un si court livre 4 fois le terme "inclination" : trop !!!
LL Timoléon chien fidèle / Dan Rhodes - Une horreur !!! J'ai acheté ce livre pour son titre et la face sympathique du toutou sur la couverture... Je ne peux même pas m'attarder sur l'histoire inintéressante de ce vieux dandy pris au piège du jeune gigolo sans états d'âme. J'ai détesté ce livre et fus extrêmement choquée par la fin...où ce mécréant violente à n'en plus finir le malheureux animal. Il m'en est resté un sentiment de nausée face à tant de violence gratuite. Et une détestation de cet auteur, qui au demeurant ne m'avait pas marquée pour son style littéraire : rien de particulier, pas de magie des mots.. Je déconseille ce livre aux amis des bêtes et à ceux qui n'ont pas de temps à perdre en lectures inutiles...
L Tout ce que j’aimais / Siri Hustved (EU) 2003 - Je n’ai pas du tout accroché, roman limite déprimant avec New York en toile de fond (lu 07/2008)
L Un lieu incertain / Fred Vargas (Fr.) 2007 - Bof bof, surtout par rapport à d'autres de ses titres (lu en 2010)
L Une vie merveilleuse  /  Laurie Colwin (EU) 1978 - Vie de couple de 2 trentenaires new yorkais. Gonflant ! Je ne lis plus ses livres.
L Wando Passo / David Payne (EU) - Pas terrible… cette saga entremêlant deux récits parallèles : l'un pendant la guerre de Sécession et l'autre à l'époque contemporaine dans le Sud, sur fond de chaudron "magique"... Mieux vaut se repaître encore et toujours d'Autant en emporte le vent ! (lu été 2008)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...