dimanche 6 août 2017

Les tiques attaquent !


Et voilà, cette tique m'a bien mordue !
mais elle ne l'a pas emporté au paradis...
Je pense qu'il s'agit de ma première piqûre de tique. Et j'espère la dernière puisque :
  • j'ai débroussaillé le jardin (un travail de dengue, pardon de dingue, aidée par un élagueur). Résultat collatéral : tendinite à chaque coude due à l'usage intempestif du coupe-branches.
  • j'ai acheté un répulsif à tiques (Insect Ecran zones infestées, sur les conseils de ma pharmacie),
  • j'essaie le plus possible de jardiner avec chaussettes, jogging, bras couverts, chapeau (pénible pour caser mon casque de mp3),
  • je privilégie les couleurs claires pour débusquer facilement les tiques,
  • j'explore mon corps après un tour au jardin,
  • pour résumer : je suis aux aguets et j'ai peur du jardin !!!!


Evidemment, il m'a fallu lire la littérature sur la maladie de Lyme. L'époque s'y prête puisqu'enfin cette maladie devient un enjeu de santé publique et l'information ne manque pas. Le plan national de lutte contre la maladie de Lyme a été lancé en septembre 2016.
En ce qui me concerne, j'ai eu droit à une semaine d'amoxycilline 1g x 3 par jour, suivie de 2 semaines et demie de doxycycline, à titre préventif.

Il y a 20 ou 30 ans, on parlait d'infestation de tiques dans l'Est de la France. Puis j'avais entendu un reportage sur les tiques dans la forêt viennoise en Autriche. Aujourd'hui, les tiques sont présentes dans toute la France avec une quinzaine de départements très infestés. Elles sont redoutables aux Etats-Unis et au Canada... On les "rencontre" plutôt dans les forêts ou à la campagne - elles aiment les endroits touffus et humides, plus rarement dans les jardins privés. pas de chance pour moi, mais j'habite non loin d'une forêt, des renards s'aventurent parfois dans la rue, des mulots viennent taquiner mon chien... ce sont des animaux hôtes des tiques, qui finissent par les amener dans nos jardins...
Un article intéressant de The Conversation indique que "les tiques ont développé des systèmes pour détecter la présence d’un hôte (gaz carbonique, vibrations, température), et se postent à l’affût au sommet d’une brindille pour s’attacher à leur proie afin d’effectuer leur repas sanguin".

Mes recherches m'ont permis d'apprendre que la maladie de Lyme a touché un certain nombre de célébrités, parmi lesquelles Avril Lavigne, Neneh Cherry, Alec Baldwin, Richard Gere, Christy Turlington, Parker Posey, Ben Stiller, George Bush Junior, Rebecca Wells, Alice Walker (The Color Purple), Ashley Olsen, la joueuse de tennis Jennifer Capriati, la top Bella Hadid, Yolanda Foster...

Ma tique perso, je l'ai ôtée avec le tire-tiques du chien, puis mise dans une boite hermétique. Je la regardais tous les soirs, elle était gonflée de mon sang, elle remuait ses pattes. Ça a duré près de 5 jours avant qu'elle cesse de gigoter. 
J'ai ensuite décidé de la conserver dans la boite, sait-on jamais. Et voilà qu'un mois plus tard sortait l'info sur l'appli mobile CITIQUE, qui permet de signaler les tiques pour que les scientifiques exploitent les informations données par les personnes piquées, en y ajoutant des précisions sur la végétation environnante ou la météo du jour. Les personnes sont même invitées à envoyer leur tique au laboratoire de l'INRA Grand-Est Nancy pour analyse sur les différents stades de développement des tiques piqueuses (larve, nymphe, adulte), les différents repas de sang qu’elles ont faits et les microbes qu’elles transportent.

J'ai donc fait don postal de ma tique à l'INRA, après avoir effectué le signalement sur l'appli mobile (en y ajoutant les données sur les deux morsures de tiques sur mon chien de 2015 et 2016 : je consigne tout !!!).
Prochaine étape : je souhaiterais participer aux stages de recherche organisés par l'équipe scientifique du projet CITIQUE : des citoyens pourront s’immerger dans un laboratoire pendant deux à trois jours, ils y apprendront à reconnaître les espèces de tiques, à identifier les différents stades de développement et à analyser leurs agents pathogènes. Les tiques collectées grâce à Citicks serviront de base à leurs expérimentations. Les stagiaires seront aussi invités à ramasser des tiques en liberté dans la nature avec les scientifiques, pour compléter l’échantillonnage et pouvoir répondre à d’autres questions de recherche. J'ai hâte de me joindre à la bataille.

--> Mes chroniques "insectes" et "vie de mon jardin", et la "PAGE DES HABITANTS DE MON JARDIN", à laquelle je dois hélas ajouter la tique...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...